Le Chemin de Compostelle

Le Chemin de Compostelle, ou Camino de Santiago en espagnol, est un voyage unique. On dit que quiconque s’aventure sur le Chemin revient avec une sensibilité personnelle plus profonde qui l'aidera à affronter positivement tous les aspects de sa vie future.

Les nombreux chemins menant à Saint-Jacques-de-Compostelle - une ville à ne pas manquer si vous visitez l’Espagne - offrent une randonnée spirituelle que des personnes du monde entier viennent expérimenter. C'est un chemin qui a réussi à se démarquer parmi les nombreux pèlerinages qui existent dans le monde et il devrait être vécu au moins une fois dans sa vie.

Sentier du Chemin de Compostelle (Espagne)

Il existe plusieurs routes qui mènent à Santiago. Certaines commencent dans le sud de l'Espagne, tandis que d'autres partent de la France. La plus populaire, le Camino Francés, commence à Saint-Jean-Pied-de-Port. Tous les itinéraires ont pour point commun le lieu d’arrivée à la cathédrale de la ville galicienne de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les chemins qui traversent le nord de l'Espagne garantissent des paysages variés et des vues à couper le souffle.

Le Chemin connaît des marcheurs de toutes les religions, origines et motivations qui y laissent leur empreinte depuis plus de 2000 ans. Être pèlerin sur cette route est une expérience internationale. L'UNESCO a d'ailleurs déclaré le Camino de Santiago comme site du patrimoine mondial en 1987, après qu'il a été proclamé premier itinéraire culturel européen par le Conseil de l'Europe.

Campagne le long du Chemin de Compostelle (Espagne)

Histoire

Bien que le Chemin de Compostelle hérite son nom des pèlerins chrétiens qui, à partir du IXème siècle, sont venus vénérer les restes sacrés de l'apôtre saint Jacques le Majeur à Santiago de Compostela, l'histoire du Chemin commence avant.

Croix le long du Chemin de Compostelle (Espagne)

En effet, il semblerait que les Celtes auraient traversé la route pour atteindre le Cap Finisterre afin de regarder le soleil se coucher à la fin de la terre. Ils se seraient alors baignés dans la mer pour se purifier et auraient recueilli une coquille Saint-Jacques comme symbole de leur voyage. Certains disent que la coquille était la preuve que les pèlerins arrivaient au terme du chemin, mais elle serait également un porte-bonheur et, de façon plus pratique, servait à recueillir de l'eau potable dans les puits et les fontaines le long du chemin.

Pourquoi "faire" le chemin ?

Le Camino de Santiago est un voyage très personnel. Beaucoup vivent l'expérience comme une sorte de bénédiction, un moyen de se défaire de leurs fardeaux, des maladies et des péchés ou pour commémorer un passage de la vie. Le Camino attire également les amateurs de culture, d’architecture et d'histoire, les personnes en quête d’une expérience religieuse ou spirituelle, les amoureux de la nature et d'aventures, ceux qui recherchent plutôt son aspect social ou, simplement, découvrir la délicieuse gastronomie espagnole. Bref, les motivations sont variées et il y a autant de raisons que de pèlerins.

Certains choisissent de marcher seuls. D’autres partent en couple, avec leurs enfants ou entre amis… accompagnés quelquefois de leur chien ou d’un âne ! L’essentiel de la démarche, toujours personnelle et unique, réside dans "le quitter" : quitter ses habitudes, son milieu de vie, son confort, pour se laisser "porter" par le chemin. Il est de coutume de dire que l’on ne fait pas le chemin, c’est le chemin qui nous fait. Et à moins de choisir de pérégriner dans la solitude absolue – c’est possible – le marcheur va progressivement entrer dans l’esprit et la communauté du chemin, toujours riche de rencontres étonnantes et authentiques.

Chemin de Compostelle (Espagne)

Organisation

Les époques de l’année les plus recommandées pour s’aventurer sur le Camino de Santiago sont le printemps et l'automne. Au cours de ces mois, les hébergements ne sont pas aussi fréquentés et les températures sont plus modérées.

Le niveau de difficulté varie selon la section. Lors de la planification de votre itinéraire, consultez un guide du Chemin de Compostelle ou des sites web pour être sûrs que votre chemin convient à vos capacités.

L’hébergement est varié : depuis les auberges publiques (appelées albergues ou refugios) jusqu’aux hôtels de luxe. Votre budget sera donc fonction de votre choix d’hébergement. Le prix d’un lit dans une auberge coûte environ 6 € la nuit. Beaucoup fonctionnent sur le principe du don, sans fixer de prix. Les auberges privées sont généralement un peu plus chères, autour de 10 €, mais elles se différencient par leur offre, telles qu'un "couvre-feu" plus tard, moins de personnes par chambre, une literie de meilleure qualité, la possibilité de rester plus d'une nuit et d'autres commodités.

Auberge sur le Chemin de Compostelle (Espagne)

Les restaurants sur le Chemin proposent des menus spéciaux pour les pèlerins. Ils sont souvent très copieux, adaptés à l’effort physique et comprennent parfois même une bouteille de vin. Le prix, variable, ne dépasse pas généralement 10-12 €. C’est le plaisir du soir, la récompense de la journée que de pouvoir s’installer à une table après 20 à 30 km de marche. Car, en général, le déjeuner est fait d’un pique-nique ou de grignotages multiples tout au long de la journée. Bref, comptez un budget de 30 à 50 euros par jour pour vous permettre de bien manger, d’avoir un lit pour vous reposer et pour couvrir encore des dépenses imprévues. Cependant, ce chiffre peut varier fortement selon vos envies ou besoins.

Faire le Chemin de Compostelle requiert une ouverture d’esprit. Peu importe combien de jours vous mettrez ou jusqu’où vous irez, le Camino sera une aventure. Vous rencontrerez des bosses inattendues sur la route - au sens propre comme au sens figuré - mais le succès de votre expérience repose sur l’idée même du "lâcher prise" et l’accueil positif de ce qui advient d’original ou d’imprévu sur le chemin.

Coquille de Saint-Jacques, l'emblème du Chemin de Compostelle (Espagne)

Un autre conseil : prenez votre temps et écoutez votre corps. Les distances et durées proposées par les guides ne sont qu’à titre indicatif. Toutefois, cela dépend de la forme physique de chacun, des blessures potentielles, de la météo, etc. Il est donc important de ne pas suivre au pied de la lettre votre organisation initiale, mais de l’adapter à votre quotidien pour le vivre pleinement et de la façon la plus agréable et positive possible.

Le sac à dos

Alors, c’est décidé, vous allez devenir un pèlerin ! Quelle est la prochaine étape ? La préparation du matériel, bien sûr ! Voyons comment ne rien oublier tout en étant pratique.

Assurément, vous ne pouvez pas partir sans une bonne paire de chaussures. Trouvez des chaussures de marche solides, imperméables, mais faites à vos pieds. Il est important de les avoir utilisées au moins quelques semaines avant de prendre votre départ pour éviter d’avoir des ampoules dès le premier jour.

Randonneurs sur le Chemin de Compostelle (Espagne)

Le sac à dos est votre autre élément essentiel. Si vous marchez près de 25 kilomètres par jour, il vaut mieux ne pas trop se charger. Comptez sur un sac à dos plein de 8-10 kilogrammes pour ne pas trop souffrir. Choisissez un sac à dos de randonnée de bonne qualité, mais pas trop lourd, ainsi qu’une housse anti-pluie (sursac). Apprenez à ajuster correctement le sac pour l’adapter confortablement à votre dos afin de ne pas vous blesser. Vous pouvez trouver cette information sur internet ou, mieux encore, en consultant un expert randonnée dans un magasin, avant de partir.

Autres éléments indispensables :

  • Une gourde, que vous prendrez soin de remplir tout au long du chemin (les gens que vous rencontrerez accepteront volontiers de le faire) car boire très régulièrement tout au long de la marche repousse l’ennemi n° 1 du pèlerin : la tendinite.
  • Une cape de pluie longue (spéciale randonnée)
  • Un carnet et un stylo pour votre journal de bord
  • Des vêtements en microfibre ou de séchage rapide (éviter les jeans, le coton, la laine, etc.) : en général, pour limiter le poids du sac, on compte un change complet en plus de la tenue portée)
  • Des chaussettes anti-ampoules
  • De la crème solaire et une crème de massage musculaire, et à la vitamine A pour les pieds (contre les ampoules)
  • Un chapeau (qui peut se plier)
  • Lunettes de soleil
  • Une serviette en microfibre (légère et de séchage rapide)
  • Un sac de couchage léger et compact
  • Une deuxième paire de chaussures (ou des sandales) pour le repos des pieds le soir

Les magasins de sports de plein air ont la plupart de ces articles. Bien entendu, il ne s’agit que d’une petite partie du matériel nécessaire à la réalisation du Chemin de Compostelle. Pour d’autres idées, vous pouvez consulter les sites web de randonnées ou sur le Camino.

L'expérience

Sur le Camino Francés, vous ne serez presque jamais seuls. Les gens qui passent vous salueront par un "¡Buen Camino!" en continuant leur route, alors que d'autres entameront volontiers un brin de conversation. La plupart des pèlerins font le Chemin à pied, d'autres choisissent de le faire à vélo (environ 15% des voyageurs). Quelques-uns vont à cheval et certains même en fauteuil roulant. Quelques pèlerins ont un âne, en particulier ceux qui sont partis de très loin.

Si vous avez de la chance, vous pouvez rencontrer un Ange du Chemin. C’est le nom qui est donné à ceux qui aident les autres dans leur voyage, que ce soit en leur offrant un toit, en soignant leurs blessures ou simplement en leur apportant un soutien moral.

Signalisation sur le Chemin de Compostelle (Espagne)

Le Chemin est très bien signalisé. Vous n’aurez donc aucun risque de vous perdre. Il suffit de suivre les indications de la flèche jaune qui est souvent associée à l’emblématique coquille de Saint-Jacques. En cas de doute, vous pouvez aussi demander à un compagnon de route ou à une personne de la région.

La gastronomie de la Galice, la dernière province que le Chemin de Compostelle traverse, est bien connue en Espagne, en particulier pour son pulpo a la gallega ou pulpo a feira. Ce plat simple mais incroyablement savoureux, est une spécialité typique de la cuisine espagnole. Restaurants et bars le long du Chemin sont fiers de servir des plats authentiques et frais aux nombreux voyageurs (et habitants !).

Pulpo, plat typique de la Galice sur le Chemin de Compostelle (Espagne)

La Chemin de Compostelle est l'occasion de vous ressourcer et d'être conscients de votre environnement, loin du stress et de la routine de la vie quotidienne. Bien que souvent décrit comme ayant un sens "mystique", les qualités du Camino ont été scientifiquement prouvées. Être dans la nature pendant une période de temps prolongée a des avantages démontrés sur la santé et le bien-être.

Le Camino traverse d'innombrables petits villages et quelques grandes villes. La plupart des villages ont souvent conservé leur architecture d’origine, avec des maisons en pierre bien intégrées dans le paysage. Les bars et restaurants sont également restés authentiques, avec la musique populaire et la bonne ambiance qui les caractérisent.

Maison traditionnelle sur le Chemin de Compostelle (Espagne)

Reconnaissance

En arrivant dans la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle, vous serez certainement remplis de bonheur et de fierté pour avoir terminé votre Chemin. Vous pourrez alors obtenir un Compostela, un certificat officiel de votre pèlerinage, si vous avez parcouru plus de 100 kilomètres à pied. Pour les cyclistes, la distance est de 200 kilomètres. Pour cela, il est nécessaire de demander votre Credencial (petit livret du Camino de Santiago) lors de votre départ, de le faire estampiller et d’y collectionner les timbres (sellos) qui correspondent à chacun de vos arrêts. Vous pourrez les obtenir dans les auberges, les cafés, les bars, les églises ou les mairies. Cela permettra de savoir officiellement combien de kilomètres vous avez réalisés.

Chemin français du Chemin de Compostelle (Espagne)

Aller plus loin

Il n’est pas rare, qu’une fois arrivés à Santiago de Compostela, certains pèlerins souhaitent prolonger leur voyage jusqu’au Finisterre, comme symbole d’une démarche aboutie vers une vie nouvelle, également connu comme le kilomètre zéro. Il s’agit de l’ancienne route que les Celtes auraient suivie pour aller se baigner dans l’océan Atlantique et voir le soleil se coucher dans l’horizon. Finisterre signifie "fin des terres", ce qui n’est pas tout à fait exact puisque le point le plus occidental est situé au Portugal et non pas en Espagne.

Kilomètre zéro du Chemin de Compostelle (Espagne)

Autres ressources

Comme nous l’avons déjà mentionné, il existe plusieurs Chemins de Compostelle qui vous mèneront à Santiago. Nous vous recommandons le Camino Francés, en particulier pour les pèlerins qui le font pour la première fois. En effet, celui-ci est plus pratique car bien organisé, en raison notamment des signalisations et du nombre important de restaurants et d’hébergements.

Informations générales sur le Chemin de Compostelle :

Il y a aussi un numéro de téléphone du Chemin de Compostelle : +34 902 33 20 10 (veuillez noter que les appels ne sont pas gratuits).

Carte du Camino Francés

Nous serions heureux de connaître votre opinion sur le Chemin de Compostelle. N’hésitez donc pas à partager vos histoires, votre expérience et à laisser des commentaires.

Villa à Porto do Son (Puerto del Son)

  • 5 chambres
  • 10 couchages
  • 3 salles de bain
  • 160 m² de surface habitable
  • 30 m² de terrasse
  • 2500 m² du jardin
  • Patio
  • Satellite
  • Chauffage
Id : 70259 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
700 - 1 100 €/semaine 150 - 200 €/nuit Montrer les détails

Appt de standing à Laxe

  • 2 chambres
  • 4 couchages
  • 2 salles de bain
  • 75 m² de surface habitable
  • Wifi
  • Chauffage
  • Ascenseur
  • Lave-linge
  • Télévision
Id : 40697 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
249 - 880 €/semaine 39 - 126 €/nuit Montrer les détails

Appt de standing à Laxe

(3)
  • 3 chambres
  • 6 couchages
  • 2 salles de bain
  • 145 m² de surface habitable
  • Wifi
  • Chauffage
  • Ascenseur
  • Lave-linge
  • Télévision
Id : 28709 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
270 - 880 €/semaine 39 - 126 €/nuit Montrer les détails
X
Gagnez un bon cadeau de 750€ !
Inscrivez-vous à notre newsletter pour pouvoir gagner 750€ sur vos prochaines vacances en Espagne.


J'ai lu et accepté la politique de confidentialité
 Gagnez un bon cadeau de 750€ ! 
VacancesEspagne.fr utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services et vous montrer des publicités adaptées à vos préférences en analysant vos habitudes de navigation. Changez la configuration et obtenez plus d'informations ici