Trier par : Espagne

Histoires et légendes de la tapa en Espagne

Parler de tapas en Espagne, c’est évoquer l’histoire et la culture de cet incroyable pays, dont la gastronomie est désormais une référence de niveau mondial. Les tapas ont été, sont et seront les entrées les plus populaires des principaux repas de la journée en Espagne.

Ces petites et exquises bouchées pleines de saveur, qui sont généralement accompagnées d’une boisson, sont le plus souvent dégustées de manière informelle, debout autour d'une table ou au bar. Elle servent à ouvrir l’appétit et à nous préparer avant l’arriver des plats plus importants. Mais, connaissez-vous son histoire ?

Les histoires sur l’origine de la tapa espagnole sont nombreuses et variées. Nous allons présenter ici les plus répandues. Alors, si vous êtes prêts, entrons dans le monde merveilleux et alléchant de la tapa.

¡Vamos a tapear!

Origine de la tapa

Cette collation originale que tout le monde aime requiert son binôme idéal, le vin. L’alcool augmente l’enthousiasme et la force, sans oublier qu’il permettait de combattre à la perfection la sensation de froid en hiver dans les campagnes et dans les ateliers médiévaux. En été, la boisson du dieu romain Bacchus était remplacée par d’autres boissons espagnoles typiques et rafraîchissantes, comme le gazpacho.

Il existe une légende populaire qui remonte à l’époque des Rois Catholiques. Un jour, Fernand VII en visite à Cadix, dans le sud de l'Espagne, s’arrêta dans un restaurant et demanda un verre de vin. Le serveur l’apporta, mais avec une tranche de fromage par-dessus (certains disent qu’il s’agissait de jambon). L’objectif n’était pas d’offrir quelque chose à manger au roi, sinon de protéger le vin des mouches et de la poussière des chemins, fréquentes dans les établissements de l’époque.

Dès lors, le roi Fernand VII, à chaque fois qu’il allait dans un restaurant, demandait un verre de vin avec quelque chose à manger. C’est ainsi que la tapa (qui signifie couvercle en espagnol) est née, avec l’idée de protéger le vin, et se convertit en une mode mondialement connue comme un entremet pour accompagner une consommation.

Une autre légende raconte que l’origine de la tapa vient du roi Alfonse X le Sage qui, atteint d’une maladie, devait manger quelques bouchées entre les repas, avec quelques gorgées de vin. Une fois soigné, le roi Alfonse X annonça que dans les restaurants de Castille, il fallait servir le vin accompagné de nourriture.

L’origine populaire de la tapa, loin des légendes de la royauté, vient de la nécessité de manger de petites quantités de nourriture entre les repas pour permettre aux agriculteurs et ouvriers de lutter contre la faim et de continuer leur labeur jusqu’à l’heure du repas.

Comment doit être une tapa

La tapa, pour être considérée comme telle, doit être prise entre les principaux repas de la journée, afin de permettre de tenir jusqu’à l’heure du déjeuner ou du dîner, souvent très tards en Espagne. Mais, elle s’est rapidement convertie en une image gastronomique d’identification nationale et d’importance culturelle espagnole.

Les recettes des tapas diffèrent selon les goûts et les traditions gastronomiques de chaque région. Toutefois, beaucoup ont en commun les olives, les fruits secs et de la charcuterie (chorizo, jambon, saucisson…) ou du fromage offerts le plus souvent avec une tranche de pin.

Outre ces plats universels, tout un monde de possibilités d’ingrédients et de recettes sont préparés dans les bars et restaurants d’Espagne, depuis de simples tapas de charcuterie, en passant par des plats de viande ou de poisson plus élaborés, de légumes, d’œufs et tout autre produit pouvant être servi sous la forme d’une tapa.

Aujourd’hui, l’influence de la tapa est telle qu’elle s’est imposée dans la langue espagnole avec son propre vocabulaire. Le "tapeo" définit le fait de manger des tapas et "tapear" correspond à l’action de sortir prendre des tapas. Les tapas sont devenues une habitude au point de remplacer très souvent les typiques repas longs et formels. Ce comportement contient un aspect social et collectif, une pratique qui, petit à petit, s’est transformée en un rituel.

De nombreuses villes d’Espagne se disputent le prix des meilleurs restaurants pour manger des tapas. Que ce soit Malaga, Séville, Cordoue, Grenade, Madrid ou Saint-Sébastien, ces villes sont idéales pour découvrir l’art de la tapa et sont d’authentiques temples de la gastronomie en même temps que de véritables ambassadeurs des produits locaux et nationaux auprès des touristes. Peu importe dans quelle ville d’Espagne vous séjournerez pendant vos vacances, vous êtes assurés de trouver des bars à tapas. Si vous ne savez pas lequel choisir, un indice est le taux d’occupation qui est souvent à l’image de la haute qualité de l’établissement.

Restaurante Ventorrillo el Chato

Un remerciement spécial au "restaurante Ventorrillo el Chato" pour leur accueil et leur hospitalité.

Adresse :
Vía Augusta Julia, S/N.
Ctra San Fernando - Cadix
Coordonnées W 06º 15' 44" · N 36º 28' 49".

Téléphone :
+34 956 25 00 25
+34 956 25 71 16

Partager l'article

Commentaires

X
Gagnez un bon cadeau de 750€ !
Inscrivez-vous à notre newsletter pour remporter 750€ de remise sur votre prochaine réservation sur VacancesEspagne.fr. Choisissez parmi plus de 7500 propriétés.

 Gagnez un bon cadeau de 750€ !