Semana Santa : 365 jours de Confrérie

Pendant la Semaine Sainte d'avril à Malaga, le parfum des orangers en fleurs et l’odeur de l'encens embaument les rues, le centre-ville se remplit d'une foule animée et du bruit d'une marche régulière, occasionnellement interrompue par la sonnette d'une cloche. Après une courte pause, la cloche retentit de nouveau et le son de centaines de pas peut être entendu, accompagné des cris de "¡Guapa!" qui retentissent au-dessus du bruit des trompettes et des tambours. À l'angle d'une rue, une énorme procession apparaît au rythme de la marche régulière des porteurs, précédée par des dizaines de personnes majestueusement vêtues de longues tuniques colorées et de chapeaux pointus. La procession se déplace lentement à un rythme marqué dans les rues du centre, suivant les indications d'une personne qui guide ces hommes et ces femmes qui forment les incroyables processions de la Semaine Sainte.

Les processions de la Semaine Sainte offrent un spectacle formidable ; les trônes mesurent entre 5 et 6 mètres de long et ils sont surmontés d'une énorme plateforme sur laquelle siège une statue de la Vierge Marie. Cette statue est entourée de centaines de bougies, de fleurs et d'une sorte de baldaquin richement décoré. Il ne fait aucun doute que la Semana Santa espagnole est unique ! Toutefois, à la vue de cet énorme travail réalisé pour ce spectacle qui dure une semaine, plusieurs questions nous viennent à l’esprit : qui est derrière la création de tous ces spectaculaires trônes ? Qui les porte depuis les chapelles et les églises dans les rues de Malaga ? Pourquoi les participants sont-ils vêtus de ces tuniques et de ces chapeaux traditionnels ? Qu’est-ce qui les pousse à souffrir de la sorte pendant des heures sous le chaud soleil espagnol en transportant ces énormes trônes de 3 tonnes dans les rues étroites de Malaga ? Si, vous aussi, vous vous posez toutes ces questions, poursuivez votre lecture, nous y répondons ci-après.

La Cofradia - Qu'est-ce que c'est ?

Semana Santa (Pâques) à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

VacancesEspagne.fr a rencontré Eduardo Vergara Rosell, l’Hermano Mayor (Grand Frère) de la Cofradia ou Confrérie de Reales Cofradias Fusionadas devant leur siège qui se trouve dans la rue Calle Postigo de San Juan, à Malaga.

Nous avons rencontré un homme extrêmement élégant qui nous a immédiatement invités à passer à l'intérieur et nous a conduit aux chapelles où se trouvent les statues du Christ et de la Vierge Marie, tout en nous racontant leur histoire.

Iglesia de San Juan à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Eduardo Vergara montre les statues du doigt et nous dit : "Celle-ci est une statue du Santísimo Cristo de la Vera-Cruz y Sangre, la statue la plus ancienne portée dans une procession à Malaga. Et ici, vous pouvez voir la statue de la Vierge María Santísima de Lágrimas y Favores." Il ajoute que "le célèbre acteur espagnol Antonio Banderas est né à Malaga et est membre de notre confrérie. C'est un serviteur fidèle de notre Vierge Marie et il a écrit un hymne spécialement pour elle, que nous chantons toujours avant de partir de l'église le dimanche des Rameaux."

Virgen de Lagrimas y Favores, Antonio Banderas, Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Dans l'Église catholique, la Cofradia est une fraternité religieuse, dont les membres sont rassemblés autour de leur foi et de leur dévotion communes envers le Christ, la Vierge Marie ou un Saint choisi.

Les Cofradias qui participent aux festivités de Pâques appelées la Semaine Sainte sont des fraternités pénitentiaires. Chacune d'entre elles (à Malaga, il y en a 44) a son statut et ses règles propres et toutes sont soumises aux diocèses de la province. Les cofradias de Malaga dépendent du diocèse de Malaga.

Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

La Confrérie est basée sur une structure hiérarchique claire, dirigée par l’Hermano Mayor, élu par le Conseil d'administration de la Confrérie. Il y a aussi des cadres financiers, des secrétaires, etc. Eduardo Vergara a été responsable de la Confrérie des "Fusionadospendant sept ans et il en est membre depuis 47 ans.

Comment devenir membre d'une Confrérie ?

Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Le site officiel de la Confrérie déclare que, pour devenir membre, il suffit de compléter le formulaire de candidature et de l'envoyer par email à l'association. Il est aussi précisé que toute personne qui est déjà membre peut agir comme témoin et déclarer que le candidat est catholique et veut participer à la vie de la fraternité. Le demandeur doit fournir son numéro de compte bancaire et autoriser le versement de 48 € pour les frais.

Il n’est pas rare non plus que les cofradias aient également des membres de l'extérieur de Malaga. Eduardo Vergara mentionne que certains membres proviennent d'autres villes et même d'autres pays. Au jour d’aujourd’hui, l'église Reales Cofradias Fusionadas compte 3000 membres à part entière (ceux qui paient des cotisations annuelles), ce qui en fait la plus grande confrérie de Malaga.

Nazareno, Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Evaristo Díez Alcaraz, un membre du conseil d'administration de l'église Reales Cofradias Fusionadas, assure que la concurrence supposée entre les fraternités n'est pas vraie. Il dit avec humour : "Ce n'est pas comme dans le football. Il n'y a pas de Real Madrid ni de Barça et il n'y a pas de compétition. Vous devez simplement choisir la meilleure Confrérie selon vous. Il est possible d’être membre de plusieurs Confréries à la fois, mais sans appartenir au conseil d'administration d'aucune d'entre elles.

À noter également qu’il est très difficile d'être exclus d’une Confrérie. L'une des raisons d’expulsion est de porter la robe et le chapeau traditionnels dans les rues en dehors de la Semaine Sainte.

D'abord membre de la Confrérie, ensuite Espagnol

Virgen de Lagrimas y Favores, Antonio Banderas, Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Au premier étage, les couloirs sont remplis de monde. Quelqu'un crie, quelqu'un d'autre raconte avec enthousiasme une histoire à un grand groupe rassemblé autour, les gens éclatent de rire. Nous entrons dans une pièce avec des tuniques de couleur noire, crème et violette sur des tables. De derrière les vitrines, les yeux peints des anges et des statues de chérubins nous regardent.

La salle se remplit rapidement d’enfants, d’adolescents, d’hommes et de femmes de tous les âges. Sur la table, quelqu'un a placé une liste de noms, avec des chèques devant les noms de ceux qui ont déjà reçu leur tunique. L'ambiance est agréable et décontractée, tout le monde se connaît et apprécie la rencontre.

"Depuis combien de temps êtes-vous membre de la fraternité ?" je demande au garçon qui vient d'entrer dans la salle. Carlos a 20 ans et a été membre toute sa vie. Immédiatement après sa naissance, son père l'a inscrit aux "Fusionados" et il a assisté à sa première procession en tant qu'enfant de cœur à l'âge de neuf ans.

Siège des Reales Cofradias Fusionadas à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Un autre garçon nommé Eduardo, le fils de l'Hermano Mayor, se souvient de son enfance lorsqu’il marchait revêtu d’une petite tunique à côté de son père. Dans sa famille, tous ses oncles et ses cousins appartiennent à la même Confrérie.

Evaristo, qui s'est joint à notre conversation, rit et ajoute, qu’à Malaga, quand un enfant naît, vous l'inscrivez d’abord à la Confrérie et vous n’enregistrez sa naissance qu’après. Il vient de célébrer son 47ème anniversaire en tant que membre.

Il dit : "Avant de pouvoir participer à une véritable procession, nous avons organisé des processions chez nous, en jouant nos rôles préférés dans les couloirs de notre maison. Je suis allé à Fusionados avec mes camarades de classe, quelqu'un nous a suggéré de nous joindre et quelques jours plus tard, nous étions tous membres de la fraternité. À cette époque, mes motifs étaient essentiellement sociaux, non pas religieux. Cela a changé avec le temps."

Membre 365 jours par an

Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Les Confréries apparaissent dans les rues quelques jours avant la Semaine Sainte et, le soir, on peut entendre des dizaines de tambours et de trompettes répéter les marches des processions. Le centre-ville est rempli de clients dévoués qui visitent les magasins spéciaux à la recherche de nouveaux chapeaux pointus, tandis que les couturiers apportent la touche finale aux dernières tuniques avant le grand événement du dimanche des Rameaux.

Pour les étrangers, il semble que l'activité de la Confrérie est limitée à quelques semaines de travail avant la Semaine Sainte. Mais il n'en est rien et nous oublions naïvement que les membres ne portent pas les tenues traditionnelles quotidiennement pour se promener dans la ville.

Toutes les activités liées aux activités statutaires et aux fraternités sociales sont financées par les cotisations des membres, mais aussi par les loteries, les dîners de charité et les dons. Pendant la Feria de Malaga, la fraternité a son propre stand (caseta) où elle organise également des événements de charité. Les fonds sont dédiés au soutien de différentes causes sociales à travers la plus grande fondation de Malaga : la Fundación Lagrimas y Favores, dont Antonio Banderas en est le président.

Virgen de Lagrimas y Favores, Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Bien que l'église Reales Cofradias Fusionadas compte environ 3000 membres, seule une partie d'entre eux est incluse dans les activités quotidiennes de la Confrérie. Ceux qui se sentent réellement responsables de ce qui se passe au sein de la fraternité (150 à 200 personnes selon la saison) apparaissent presque tous les jours dans le siège de la Confrérie. Il s’agit d’une activité purement volontaire, la plupart travaillant à plein temps et ayant également une vie familiale et sociale à l’extérieur.

"L'aide familiale est la base sur laquelle notre travail est construit", explique Evaristo. "Les familles sont celles qui souffrent réellement du fait que nous ne sommes pas à la maison. D'autre part, la plupart des familles ne connaissent pas une vie différente, ma femme m'a rencontré quand j'étais déjà membre de la fraternité, de sorte que la vie de la fraternité est vraiment inséparable de la vie familiale."

Mayordomo, submarino, hombre de trono

Antonio Banderas, Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Les titres des membres de la Confrérie peuvent sembler trompeurs, mais ils sont basés sur les rôles de chacun lors des processions. Par exemple, les "submarinos" (sous-marins) sont les personnes qui sont sous le trône, tandis que les personnes situées sur le côté du trône et qui portent le poids sur leurs épaules sont appelées "Hombres de trono" (Hommes de trône). Les "Submarinos" peuvent rester sous le trône, dans une obscurité totale, pendant toute la procession (environ 9 heures). Ces énormes trônes richement décorés attirent l'attention et sont considérés comme des objets d'art, mais lorsque vous vous retrouvez enfermés en-dessous, vous avez davantage l’impression qu'il s'agit d'une cage.

Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Dans la partie supérieure, il y a des arcs en bois entre lesquels les “submarinos” sont installés et des toiles de décoration qui entourent le trône tombent sur les côtés, limitant les courants d'air. C'est pourquoi, se tenir côte à côte avec peu d'espace pour se déplacer et porter des tuniques souvent en laine dans la chaleur du printemps à Malaga peut être étouffant.

Le trône qui pèse des tonnes, la respiration des compagnons qui se fait de plus en plus forte, la température qui monte et les mains qui s’engourdissent sont quelques-uns des symptômes que les porteurs éprouvent au fil du temps. Pas surprenant, donc, qu’ils ressentent un certain soulagement lorsque le Mayordomoleur ordonne de poser le trône !

Carlos nous confie : "Mes pensées sont centrées sur ma famille, ceux qui ne sont plus des nôtres et la statue que je porte sur mes épaules. Avant tout, je pense aux personnes que j’aime car il arrive un moment où nous manquons de force et le trône doit alors être soulevé par le cœur".

Virgen de Lagrimas y Favores, Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Qui a dit que porter un énorme trône était un privilège ? Les rumeurs et les mythes urbains affirment qu'il existe de longues listes des membres qui souhaitent être porteur. Et bien, il s'avère que ce ne sont pas que des mythes et, pour certaines Confréries, l’attente peut être supérieure à six ans !

Eduardo, l'un des "majordomos" de la Confrérie, explique que "être "hombre de trono" est un grand honneur parce que vous pouvez transporter le Christ ou la Vierge aimée sur vos épaules, l'expérience est certainement plus grande que de faire partie de ceux qui précèdent la procession. Les statues portées en procession sont très populaires, c'est pourquoi, pour transporter la Virgen de Lágrimas y Favores par exemple, vous devez attendre de deux à trois ans."

Virgen de Lagrimas y Favores, Semana Santa à Malaga, Costa del Sol - Andalousie (Espagne)

Les membres de la Confrérie auxquels nous avons parlé ont de l'espoir, sont optimistes et croient fermement en ce qu'ils font. La seule chose qu’ils craignent pendant la Semaine Sainte est la pluie.

Ils confient : "Quand il pleut, notre monde s'effondre complètement. Toute une année de préparations, d'espoir et de bonne volonté disparaissent soudainement."

 

Pour vivre une expérience authentique, réservez votre appartement dans la ville de Malaga pendant la Semaine Santa et prenez part à ces passionnantes célébrations.

Studio à Malaga (Centre historique de Malaga)

  • 3 couchages
  • 1 salle de bain
  • 35 m² de surface habitable
  • Wifi
  • Climatisation
  • Ascenseur
  • Télévision
  • Serviettes de plage
  • Draps
Id : 54836 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
442 - 880 €/semaine 70 - 140 €/nuit Montrer les détails

Appartement à Malaga (Cerrado de Calderon)

(1)
  • 1 chambre
  • 4 couchages
  • 1 salle de bain
  • 90 m² de surface habitable
  • 40 m² de terrasse
  • Wifi
  • Terrasse sur le toit
  • Barbecue
  • Ascenseur
Id : 52765 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
420 - 1 260 €/semaine 60 - 180 €/nuit Montrer les détails

Appartement à Malaga (Centre historique de Malaga)

  • 3 chambres
  • 7 couchages
  • 2 salles de bain
  • 80 m² de surface habitable
  • Wifi
  • Climatisation
  • Chauffage
  • Ascenseur
  • Télévision
Id : 52632 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
665 - 1 930 €/semaine 100 - 290 €/nuit Montrer les détails
X
Gagnez un bon cadeau de 750€ !
Inscrivez-vous à notre newsletter pour pouvoir gagner 750€ sur vos prochaines vacances en Espagne.


J'ai lu et accepté la politique de confidentialité
 Gagnez un bon cadeau de 750€ ! 
VacancesEspagne.fr utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services et vous montrer des publicités adaptées à vos préférences en analysant vos habitudes de navigation. Changez la configuration et obtenez plus d'informations ici