Vigo et les îles Cies en Galice

L’une des caractéristiques de la Galice, une région du nord-ouest de l’Espagne, est l’abondance de ses précipitations. C’est aussi des milliers de kilomètres de côte le long de l’océan Atlantique, le plus souvent sauvages avec une végétation luxuriante, ou de paisibles rias. Règle numéro 1 si vous avez envie de visiter la Galice : apportez un petit pull, un imperméable et de bonnes chaussures, même en été.

Plage sauvage en Galice, Espagne

La Galice est devenue une destination de vacances renommée auprès des voyageurs à la recherche d’une Espagne différente, des amateurs d’histoire, de culture, d’une nature préservée et à l’état sauvage, d’une bonne nourriture et d’un tout aussi bon vin.

Camelias, Galice (Espagne)

L’une des plus jolies rivières, la Ría de Vigo longue de 30 kilomètres, se jette dans l’océan Atlantique formant de la sorte la Baie de Vigo.

Vigo

Vigo est une ville de la province de Pontevedra, sur les bords de l’océan Atlantique, dans le sud de la Galice, à une trentaine de kilomètres du Portugal. Importante cité industrielle, notamment grâce à l’usine du groupe PSA qui y est implantée, elle est aussi le plus grand port de pêche d’Europe.

Port de Vigo - Galice (Espagne)

Vigo possède un aéroport avec des vols nationaux depuis Bilbao, Madrid et Barcelone et une connexion internationale avec Paris.

Vigo est également reliée aux principales villes espagnoles par des lignes de train dépendant de la compagnie nationale Renfe. L’AVE, le TGV espagnol, n’arrive toutefois pas encore à Vigo.

Vous avez aussi la possibilité d’y aller en autobus, Vigo étant reliée avec plus de 40 destinations. La compagnie en charge des autobus s’appelle Vitrasa Progestin.

En outre, plusieurs bateaux de croisière viennent amarrer au port en escale à Vigo.

Bien entendu, il est possible d'aller à Vigo en voiture, soit depuis l'est, puis le sud par Ourense (en suivant l'A-52 puis l'A-55), soit par le nord, en provenance de Saint-Jacques-de-Compostelle puis de Pontevedra, en empruntant la N-640.

Que voir et que faire à Vigo ?

Le port de Vigo mérite un détour, particulièrement le vieux port de pêche appelé La Piedra (La Pierre). Les amateurs de fruits de mer et de poissons frais seront ravis et pourront même acheter ou déguster leurs produits préférés dans l’un des restaurants en plein air à proximité.

Dégustation d'huîtres dans le port de Vigo - Galice (Espagne)

Ensuite, poursuivez votre promenade à la découverte de Vigo en vous dirigeant vers le Casco Vello, la vieille ville et ses ruelles étroites et pittoresques. Vous y trouverez aussi de nombreuses petites boutiques, notamment autour de la Puerta del Sol. 

Si vous avez encore de la force, continuez vers le haut en direction du Castro et de la forteresse de San Sebastian construite en 1665 pour défendre la ville contre les attaques de la marine anglaise. Il n'y a pas beaucoup de restes du château ni de ses murailles, mais les vues panoramiques sur Vigo, son port et le pont suspendu, le Puente de Rande, valent bien la peine, tout comme les magnifiques jardins.

Pont pour traverser la Ria de Vigo, Galice (Espagne)

Pour les amateurs de vie sauvage et de nature, une autre attraction, la visite du zoo de Vigo offre aux visiteurs la possibilité d’observer plus de 400 espèces animales.

Mais le meilleur de Vigo est sans doute une escapade aux…

Islas Cies

Situées à environ 7 kilomètres au large de Vigo, dans l'océan Atlantique, les îles de Monteagudo et de Faro sont reliées par une longue et belle plage appelée Playa de Rodas qui, en 2007, a été élue par le journal anglais The Guardian, “la plus belles plage du monde”.

Ces îles font partie du parque nacional marítimo terrestre das illas atlánticas de Galicia (Parc national maritime terrestre des îles Atlantiques de la Galice), non seulement en raison de leur beauté, mais aussi pour la faune et la flore qui y sont présentes.

Islas Cies près de Vigo, en Galice (Espagne)

Il existe des navettes qui relient Vigo aux îles Cies. L’entreprise en charge s’appelle Cruceros Rias Baixas et fonctionne le week-end et tous les jours en été. Il est recommandé de réserver à l’avance car l’accès aux îles est limité à 2200 personnes par jour.

En été, le prix du billet est de 18,50 € pour les adultes et de 6 € pour les enfants. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site web.

Il existe un code vestimentaire sur le ferry. Il est interdit d’être torse nu pour les hommes ou en maillot de bain pour les femmes. Et le bateau ne part que lorsque la consigne est respectée par tous. À l’arrivée, des personnes se proposeront pour porter vos bagages car les voitures sont interdites sur l’île.

Il n’y a pas d’hôtels non plus, mais un joli petit camping pour ceux qui veulent dormir sur l’île. La durée maximum autorisée est d’une semaine. Les porteurs de bagages pourront vous en dire plus sur le camping. Sinon, vous pouvez consulter le site web du camping des îles Cies. Bien entendu, le camping sauvage est totalement interdit sur toute l'île.

Paix, calme, préservation de la nature et propreté sont les maîtres-mots de ces îles paradisiaques. Pour des raisons esthétiques, vous ne trouverez pas de poubelles, mais l'abandon de détritus est strictement interdit et sanctionné par des amendes. Vous devez donc garder vos déchets avec vous et les jeter au retour. Pour cela, il est conseillé de vous munir de sacs poubelle ou de faire usage de ceux fournis à l'arrivée sur l'île.

La Playa de Rodas est idéale pour se baigner dans un environnement extraordinaire, bronzer sur du sable blanc et fin ou se promener le long de la plage. En outre, c’est le paradis pour les enfants qui pourront jouer en toute tranquillité dans le sable ou se baigner sans crainte car les eaux cristallines sont calmes et il faut marcher longtemps pour avoir de l’eau jusqu’aux genoux. Il n’y a pas de rochers dans cette partie de l’île non plus.

Playa de Rodas dans les îles Cies, en Galice (Espagne)

Les plus sportifs, adeptes de la randonnée, auront le plaisir de découvrir quatre chemins bien indiqués. Ils sont balisés par couleur selon leur difficulté. Plus vous vous aventurez vers l’intérieur et de l’autre côté de l’île, plus les chemins sont raides et rocailleux. En route, vous pourrez apprécier de denses forêts, un grand nombre de plantes rares, des oiseaux et de petits animaux. À l'autre extrémité domine un phare en haut d’une falaise.

Certaines personnes apportent avec elles des vélos pour pouvoir parcourir l’île à deux roues. Les chemins sont également bien indiqués. D'ailleurs, il est interdit de s’écarter des sentiers aménagés, de cueillir des fleurs ou de faire du bruit. La protection de l’environnement est vraiment prise au sérieux.

De retour à Vigo, une autre petite ville voisine du port présente aussi un intérêt particulier pour les amateurs d'histoire.

Baiona

Avec seulement 11 000 habitants permanents, la population de la petite ville médiévale de Baiona passe à près de 50 000 pendant la haute saison touristique. Située non loin du centre de Vigo vers le sud, Baiona possède plusieurs attractions touristiques

Siégeant sur une colline qui surplombe le port, se dresse le château de Montereal qui date du XVIIème siècle. Contrairement au château de Vigo, celui-ci est bien conservé et il héberge aujourd'hui un joli parador, avec un jardin qui offre une vue imprenable sur la ville, le port et la mer

Après sa découverte du Nouveau Monde, Christophe Colomb revint en Espagne avec trois caravelles appelées Santa Maria, Nina et Pinta. Le capitaine de cette dernière, Martin Alonso Pinzon, arriva le premier en Espagne et annonça, à Baiona, leur découverte, ce qui entraîna une petite rivalité entre les deux capitaines.

Une réplique de la Pinta est ancrée dans le port de Baiona. Elle est étonnamment minuscule et amarrée entre les yachts modernes. 

Caravelle La Pinta de Christophe Colombe, Baiona - Galice (Espagne)

Sa visite est très amusante, surtout l'intérieur qui donne une image vivante de la façon dont ces braves aventuriers vivaient en mer il y a plus de 500 ans. L'entrée est gratuite, mais un don est apprécié. 

Caravelle La Pinta de Christophe Colombe, Baiona - Galice (Espagne)

À l’extérieur de Baiona, une imposante statue de la Vierge Marie se dresse sur une colline. Elle est la protectrice des mers et des marins. Elle a un navire dans ses mains et vous pouvez monter à travers un escalier en colimaçon à l’intérieur de la statue jusqu’au navire. Appelée María de las Afueras (Marie des Environs), elle offre de magnifiques vues, à condition de ne pas avoir le vertige !

Maria de las Afueras, Baiona - Galice (Espagne)

La compagnie de ferry en charge du trajet aux îles Cies propose également des excursions à l'île d’Os et le long de la Ria de Vigo.

Considérant que Vigo a elle aussi de belles plages, notamment la plage de Samil, l'ensemble de la région est une destination de vacances idéale car il y en a pour tous les goûts. Pour votre logement, nous vous recommandons une location de vacances en Galice.

Studio à Sanxenxo

  • 1 chambre
  • 4 couchages
  • 1 salle de bain
  • 32 m² de surface habitable
  • Wifi
  • Piscine communautaire
  • Chauffage
  • Parking privé
  • Garage
Id : 58195 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
400 - 1 200 €/semaine 90 - 180 €/nuit Montrer les détails

Villa à Sanxenxo

  • 4 chambres
  • 8 couchages
  • 2 salles de bain
  • 1 WC
  • 440 m² de surface habitable
  • 30 m² de terrasse
  • 1300 m² du jardin
  • Piscine privée
  • Wifi
Id : 73777 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
1 600 - 2 800 €/semaine 290 - 500 €/nuit Montrer les détails

Gîte rural à Beluso

(7)
  • 2 chambres
  • 4 couchages
  • 2 salles de bain
  • 100 m² de surface habitable
  • 300 m² de terrasse
  • Wifi
  • Piscine privée
  • Jardin
  • Transat
Id : 6287 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
500 - 1 050 €/semaine 75 - 150 €/nuit Montrer les détails
X
Gagnez un bon cadeau de 750€ !
Inscrivez-vous à notre newsletter pour pouvoir gagner 750€ sur vos prochaines vacances en Espagne.


J'ai lu et accepté la politique de confidentialité
 Gagnez un bon cadeau de 750€ ! 
VacancesEspagne.fr utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services et vous montrer des publicités adaptées à vos préférences en analysant vos habitudes de navigation. Changez la configuration et obtenez plus d'informations ici