Salamanque, la ville aux deux cathédrales

À Salamanque, les pierres parlent et semblent respirer. Se promener dans la ville permet de profiter du présent tout en voyageant dans le passé. Selon les visites, vous serez transportés dans le XVIIIème siècle,le XIIème… ou 2000 ans plus tôt. Le temps est un facteur très relatif à Salamanque, mais il y a une chose de sûre, c’est que la ville vous enchantera et après l'avoir visitée, vous n'aurez qu'une envie, y retourner !

Inscriptions sur les murs du centre-ville de Salamanque (Espagne)

Pont Romain

La ville de Salamanque a été fondée à cet emplacement de l'ouest de la péninsule Ibérique car il y a une rivière et un endroit pour la traverser. Recherchez un gué, une colline pour dominer les alentours et vous obtenez une ville.Donnez-lui un nom : Salamanque. Les siècles qui passent lui permettront d’être reconnue comme Patrimoine de l’Humanité.

Nous entrons dans la ville en traversant le Puente Mayor del Tormes, le pont romain qui appartient à la Vía de la Plata ou Route de l’Argent, qui permet de relier du sud vers le nord la partie occidentale d’Hispania, depuis Mérida jusqu’à Astorga. Le pont fut l’unique voie d’accès à la ville depuis sa construction il y a deux mille ans et jusqu’au début du XXème siècle. En le traversant, nous rencontrons la figure d’El Verraco, une sculpture préromaine citée dans l’un des ouvrages les plus importants de la littérature espagnole, El Lazarillo de Tormes.

Vue depuis le Pont Romain de Salamanque (Espagne)

Continuons notre visite de la ville vers les hauteurs par la Ribera del Puente (la Rive du Pont) et la Cuesta de Tentenecio(Côte de Tentenecio) qui doit son nom à un prodige attribué à San Juan de Sahagún : en criant « Tente, necio! » (Détiens-toi,idiot !), il fit s’arrêter un taureau échappé du marché qui allait encorner une mère accompagnée de son fils.Ville de prodiges, de miracles, de mythes et de légendes, comme celle de la Cueva de Salamanca (la Grotte de Salamanque) dans laquelle, d’après la tradition populaire, le diable donnait des cours.

Passons par l’Antiguo Colegio de San Ambrosio qui possède à l’intérieur un surprenant Musée de la Maçonnerie et par la Casa Lis et son Musée d’Art Nouveau et Décoavec une importante collection de poupées en porcelaine. Ensuite, poursuivons jusqu’au Huerto de Calixto y Melibea (Jardin de Calixte et de Mélibée), un agréable jardin qui putêtre la scène des amours que Fernando de Rojas raconte dans La Célestine. Le jardin se trouve dans un lieu unique, juste au-dessus de la muraille avec vue sur le Tormes et les tours de la Cathédrale.

Les deux cathédrales

Façade principale de la Cathédrale - Salamanque (Espagne)

Il y a des villes qui sont si importantes qu’elles ont deux cathédrales au lieu d’une seule. L’ancienne cathédrale de Salamanque date du XIIème siècle et la nouvelle du XVIème. La tour qui apparaît le long de notre promenade appartient à la nouvelle et elle existe encore grâce à un miracle qui la sauva du tremblement de terre de Lisbonne de 1755 qui aurait pu la transformer en une ruine. Nous entrons dans la cathédrale par la Portada del Nacimiento (Le Portail de la Naissance), l’une des plus hautes expressions de l’art plateresque, de l’orfèvrerie en pierre décorée. Nous parcourrons ensuite ses nefs dans lesquelles le Gothique se transforme et semble dire adieu à l’Histoire. Puis, nous nous arrêtons devant le chœur pour observer l’œuvre de Joaquín Churriguera, un membre d’une dynastie d’architectes qui ont laissé des bâtiments emblématiques et d’imposants retables baroques.

L'une des attractions de la nouvelle cathédrale est la présence d'un cosmonaute... Oui, vous avez bien lu ! Il s'agit d'une figure anachronique sculptée parmi les détails architecturaux lors de la restauration de la porte de Ramos en 1992,. Cette porte (nord) se trouve en face du Palacio de Anaya et le cosmonaute est l'oeuvre du maçon Miguel Romero, suivant la tradition d'intégrer un élément contemporain dans chaque restauration.

Tours de la Cathédrale et girouette - Salamanque (Espagne)

Entre une cathédrale et une autre, nous passons par neuf siècles de travail, de passion pour la beauté et l’œuvre bien faite. En venant de la nouvelle cathédrale, l’ancienne semble modeste malgré son extérieur qui a des airs de forteresse, la Fortis Salmantina. Ses éléments les plus connus sont le Retablo Mayor (Retable Majeur)du XVème siècle et El Cimborrio (XIIème siècle) qui prendra plus tard le nom populaire de Torre del Gallo (Tour du Coq) en raison de la girouette qui la couronne.

L'université de Salamanque

Si les deux cathédrales de Salamanque attestent de l’importance de la ville, cette même importance est donnée à son université, la plus ancienne d’Espagne et parmi les quatre plus anciennes d’Europe.Salamanque est synonyme d’Université,d’Études, d’Écoles et de Libraires. L’ensemble formé par les Escuelas Mayores, le Claustro de las Escuelas Menores et le Patio de las Escuelas est d’une beauté extraordinaire.

Cour des Ecoles et Cloître - Salamanque (Espagne)

La rue Libreros et celle de la Rúa Antigua nous mènent àla Casa de las Conchas, à l’origine un palais, puis une prison universitaire et aujourd’hui une bibliothèque publique. Sa façade, avec le blason familiale de son constructeur, le professeur d’universitéRodrigo Maldonado, et les coquilles de l’ordre de Saint Jacques auquel il appartenait, est l’un des icônes les plus reconnus d’Espagne.

Casa de las conchas - Salamanque (Espagne)

Un autre détail ornemental a été sculpté sur le portail de l'université de Salamanque ; il s'agit d'une petite grenouille située au-dessus d'une tête de mort. Ce détail plateresque de la façade de l'université est devenu si important qu'il est désormais un icône de la ville.

Plaza Mayor

La Rúa Antigua débouche sur la Rúa Mayor qui nous mènera à la Plaza Mayor, la place la plus importante de Salamanque.Construite en partie sur la place du marché existant et suivant le modèle de celle de Valladolid et de Madrid, la Plaza Mayor de Salamanque a été déclarée Monument National en 1935 pour être la plus décorée, la mieux proportionnée et harmonieuse de toutes les places de son époque.

Présidée par l’Hôtel de ville de Salamanque, elle continue d’être le cœur de la ville et le témoin de ses changements, dont le remplacement progressif de la présence des étudiants par celle des touristes.Nous la parcourrons en nous détenant sur ses détails, comme les médaillons des personnages historiques liés à l’histoire de Salamanque, tel que don Miguel de Unamuno, poète, romancier, dramaturge, critique littéraire et philosophe espagnol de la fin du XIXème siècle et du début du XXème.

Plaza Mayor, Salamanque (Espagne)

Il est désormais temps de faire une petite pause pour prendre un café, par exemple dans le Novelty sur la Plaza Mayor, un café qui a plus de 100 ans d’histoire…

 

L'itinéraire

Afin de mieux nous orienter, voici un plan de l’itinéraire que nous venons de suivre à travers la merveilleuse ville de Salamanque et ses deux cathédrales, son université et sa Plaza Mayor.

Villa à Castronuño

  • 5 chambres
  • 10 couchages
  • 4 salles de bain
  • 4 toilettes
  • 500 m² de surface habitable
  • 200 m² de terrasse
  • 4000 m² du jardin
  • Piscine privée
  • Wifi
Id : 45658 Ajouter aux favoris Retirer Retirer
3 000 €/semaine 500 €/nuit Montrer les détails

Gîte rural à Babia

(1)
  • 2 chambres
  • 4 couchages
  • 2 salles de bain
  • 1 WC
  • 90 m² de surface habitable
  • 90 m² de terrasse
  • 90 m² du jardin
  • Wifi
  • Balcon

Gîte rural à Babia

  • 1 chambre
  • 2 couchages
  • 1 salle de bain
  • 45 m² de surface habitable
  • 12 m² de terrasse
  • 150 m² du jardin
  • Wifi
  • Balcon
  • Patio
X


J'ai lu et accepté la politique de confidentialité
 Gagnez un bon cadeau de 750€ ! 
VacancesEspagne.fr utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services et vous montrer des publicités adaptées à vos préférences en analysant vos habitudes de navigation. Changez la configuration et obtenez plus d'informations ici