Trier par : Malaga province

La Biznaga, un bouquet de fleurs de jasmin symbole de Malaga

Un des symboles les plus emblématiques et merveilleux de Malaga est la biznaga, une tradition unique de cette ville andalouse. 

Vidéo sur la Biznaga

 

La biznaga est composée de fleurs de jasmin insérées une par une sur une armature de chardon sauvage préalablement séché (Ammi visnaga), pour ensuite former un beau bouquet de fleur au délicieux parfum.

L'origine du mot biznaga vient de l’arabe qui signifie "don de Dieu". Le doux climat de Malaga est favorable à la culture de la fleur de jasmin, notamment depuis la conquête de l’Espagne par les Maures qui introduisirent cette fleur sur la péninsule Ibérique.    

Il existe plusieurs sortes de fleurs de jasmin : des fleurs blanches, jaunes et roses. La plus connue en Andalousie est le Jasmin Royal, de couleur blanche.

Fabrication de la Biznaga

La fabrication de la biznaga requiert habileté et patience.

Comme le veut la tradition, le processus de fabrication commence quelques mois avant la fleuraison du jasmin. En effet, il y a deux étapes : la fabrication de la tige d’abord, et du bouquet ensuite. 

L’armature de la Biznaga est composée de chardon sauvage séché. Le chardon est souvent cueilli deux mois plus tôt. Une fois totalement sec, toutes les épines et les branches sont dépouillées jusqu'à ce qu’il ne reste que le squelette.

La cueillette des fleurs de jasmin commence tôt le matin alors que les températures sont encore fraîches et que les fleurs ne se sont pas ouvertes. Chaque fleur est ensuite placée une par une sur les têtes des branches du chardon. Une biznaga est composée de 50 à 60 fleurs de jasmin qui, au cours de la journée, s'ouvrent pour former un magnifique bouquet, libérant l'odeur distinctive du jasmin.

Une fois terminées, les biznagas sont soigneusement plantées dans un morceau de cactus qui permet aux vendeurs de transporter un grand nombre de rameaux sans les abîmer.

Le processus de fabrication est beaucoup plus difficile et long que cela en a l’air et il est réalisé par tous les membres de la famille qui travaillent ensemble. La fabrication de la biznaga est donc un acte traditionnel, social et culturel. 

En outre, le jasmin possède de nombreuses propriétés, agissant notamment sur le système nerveux et étant réputé pour être un excellent anti-moustique !

Les Biznagueros

Les vendeurs de biznaga sont appelés Biznagueros. Traditionnellement, les Biznagueros portent un "costume" composé d'une chemise blanche avec un pantalon noir et une ceinture rouge.

Et il n’y a pas de Biznaguero plus traditionnel que Manuel Guillén, un homme qui porte la biznaga dans son sang, ayant hérité de la tradition de son père et qui fabrique des biznagas depuis plus de 20 ans. Manuel est une légende de la Calle Larios, la principale rue piétonne de Malaga.  

Le prix d’une biznaga peut varier, mais il est généralement compris entre 2 et 4 €.

Une partie de l'identité de Malaga

La biznaga joue un rôle de premier plan dans l'identité de Malaga.

La "Biznaga de Oro" (la Biznaga d'or) est au festival annuel du cinéma espagnol de Malaga ce qu’est la Palme d’Or au festival de Cannes.

L’un des sculpteurs les plus connus d’Espagne, Jaime Pimentel, a d’ailleurs immortalisé le Biznaguero en réalisant une magnifique statue située dans les jardins de Pedro Luis Alsonso, sur le Paseo del Parque, en face de la mairie de Malaga.

Acheter une biznaga est quelque chose à ne pas manquer lors de votre prochain séjour à Malaga.

Partager l'article

Commentaires

X
Gagnez un bon cadeau de 750€ !
Inscrivez-vous à notre newsletter pour remporter 750€ de remise sur votre prochaine réservation sur VacancesEspagne.fr. Choisissez parmi plus de 7500 propriétés.

 Gagnez un bon cadeau de 750€ !