Trier par : Cordoue ville

Escapade touristique à Cordoue

L'Andalousie est une région d’une grande richesse culturelle, où histoire et tradition se mélangent. En effet, une grande partie du charme unique de cette terre émane des longs siècles de coexistence entre chrétiens, juifs, musulmans et gitans, offrant un cadre unique, partout reconnaissable.

Selon les villes, ce processus de fusion culturelle a eu une influence différente, directement visible dans l’architecture. Ainsi, Grenade est fortement marquée par le style mauresque, notamment à travers le célèbre et magnifique Palais de l’Alhambra, alors que Séville représente plutôt le triomphe du centre symbolique et politique de la couronne chrétienne, tout en abritant aussi quelques exemples de la tradition gitane en Andalousie.

L'un des cas les plus flagrants de la coexistence de ces différentes cultures depuis des milliers d'années, où l'architecture de la ville elle-même s’explique dans un patrimoine reconnaissable de tous les peuples qui y ont vécu, est Cordoue.

Le centre-ville et la Mezquita

 

Ancienne capitale de la province romaine de Bétique, Cordoue a été sous la domination arabe et berbère à partir de 711 après J. C. et a atteint rapidement une taille et un prestige considérables, tant et si bien que vers l'an 1000 (fin de la construction de la célèbre Mezquita ou Mosquée de Cordoue), elle était l'une des villes les plus florissantes d'Europe et un centre important de l'apprentissage, grâce à son université et sa bibliothèque.

Le Pont Romain ou Puente Romano, qui permet encore aujourd’hui d’accéder au centre-ville, est le principal héritage de la période romaine de la ville, avec l'un des symboles de Cordoue, la célèbre Mezquita, un incroyable complexe architectural qui est le plus grand temple construit dans l'Espagne musulmane.

 

Lorsque vous entrerez dans cet incroyable bâtiment, vous arriverez tout d'abord dans le Patio de los Naranjos ("le Patio des Orangers"), une cour intérieure avec un jardin verdoyant, des orangers scrupuleusement alignés et des fontaines rafraîchissantes pour la purification rituelle.

A l'intérieur, plus de 850 colonnes rythment l'espace, créant une irrésistible et charmante atmosphère arabe, qui contraste avec le chœur Renaissance intégré dans la structure de la mosquée. Cette construction "intrusive", conséquence de la fusion entre la mosquée et le bâtiment chrétien voisin, le Palais épiscopal, démontre symboliquement le transfert du pouvoir des Maures aux Chrétiens, qui a eu lieu au XIIIème siècle.

Proche de la Mosquée de Cordoue se trouve l’ancien quartier juif. Vous pourrez y visiter une synagogue ou déambuler dans les rues étroites bordées de maisons blanchies à la chaux aux balcons fleuris. Se perdre dans la vieille ville de Cordoue est un véritable plaisir car il a su garder son charme d’antan, malgré le nombre croissant de boutiques touristiques.

Il y a aussi d’autres monuments qui valent le détour, tels que les fameux Bains Arbai, situés dans les jardins de Los Santos Martires, à quelques mètres à l'ouest de la Mezquita, qui conservent un grand nombre de découvertes archéologiques datant de l'époque des Romains et des Maures.

L'ensemble du "Casco Antiguo", le nom donné à la vieille ville, encore entourée par l'ancienne muraille romaine, a été déclaré site du patrimoine mondial par l'UNESCO et est, en grande partie, piétonne, invitant à flâner dans les nombreux jardins et découvrir les églises, les monuments et les ponts qui traversent le Guadalquivir.

Fêtes et événements à Cordoue

 

Cordoue est sans aucun doute l’une des villes andalouses parmi les plus actives du point de vue culturel, avec des événements et des fêtes qui marquent le calendrier culturel de la ville tout au long de l'année. Ces nombreux événements offrent une occasion idéale pour aller à Cordoue et découvrir la ville, ses monuments et les plus anciennes traditions andalouses.

Parmi ces événements les plus marquants du calendrier de Cordoue, on peut retenir :

- La Semana Santa (Semaine Sainte de Pâque). Comme dans la plupart des villes andalouses, les processions de la Semaine Sainte sont un spectacle impressionnant, même si celles de Cordoue n’ont pas la même ampleur ni la même ferveur que celles de Malaga ou de Séville.

- Le Carnaval, caractérisé par des défilés et des concerts de "Chirigota" (des chansons avec un arrière fond satirique et humoristique) dans le Gran Teatro de Cordoue (Grand Théâtre).

- La Batalla de las Flores (Bataille des Fleurs) qui a lieu le dernier dimanche d'avril et qui consiste en un défilé de chars à partir desquels des fleurs sont jetées au public. Cet événement marque le début des fêtes du mois de mai à Cordoue.

Le mois de mai à Cordoue est le mois idéal pour y organiser un séjour car c’est le plus festif de l’année. La ville se transforme sous l'explosion des couleurs des deux premières fêtes : les Cruces de Mayo (Croix de Mai) et les Patios de Córdoba (Patios de Cordoue). La première est célébrée la première semaine de mai et se caractérise par de grandes croix fleuries mises en place dans les jardins de la ville. La fête des Patios de Cordoue a lieu la semaine suivante au cours de laquelle les patios privés sont décorés et ouverts au public, donnant lieu à un concours du plus beau patio.

Le Festival de la Guitarra (Festival de la Guitare) a lieu à la mi-juillet. C’est l'un des festivals internationaux de guitare parmi les plus importants, avec des compétitions et des concerts de flamenco et de musique contemporaine.

- Le Dia de San Rafael est le jour de la Saint Rafael, le 24 octobre. Il s’agit d’une fête traditionnelle gastronomique qui implique également les municipalités voisines.

Partager l'article

Commentaires